Le chef en bref

 

Pascal Dober est flûtiste à bec, diplômé du Conservatoire de Lausanne (classe d’Elisabeth Mülli) en 1989. Il s’est perfectionné auprès de Pedro Memelsdorff à Bologne et à la Scuola Civica di Musica de Milan, dont il a obtenu le diplôme en 1995. Il a ensuite poursuivi sa formation de musicien auprès de Raùl Iaiza, toujours à Milan, jusqu’en 1999. Pascal Dober enseigne la flûte au Conservatoire de musique neuchâtelois depuis 1994. En 2013, il a découvert fortuitement mais avec passion le trombone, dont il a décidé de faire son second instrument et qu’il étudie avec Martial Rosselet.

 

Pascal Dober a étudié la direction auprès d’Eric Bauer. Ses cours de chant l’ont amené à bénéficier des conseils d’Andrée-Lise Hoffmann, Nicolas Wildi, Pascal Marti, Miriam Aellig et Hélène Pelourdeau. Il dirige l’Ensemble Pange Lingua depuis 2001, et la Chorale Faller depuis 2007. Cette même année, il a créé l’ensemble instrumental et/ou vocal Le Papillon du Parnasse, formé de chanteurs et musiciens professionnels, avec lequel il a réalisé plusieurs projets de création contemporaine et de restitution d’œuvres anciennes. A ses heures perdues, Pascal Dober aime en outre se laisser inspirer par la poésie et la mettre en musique (chorale).

 

Intéressé par tous les aspects des arts performatifs, Pascal Dober a participé au projet de recherche théâtrale I Servi di Scena à Milan de 1998 à 2004. Il est actuellement membre de Regula contra Regulam Teatro.

 

Depuis quelques années, Pascal Dober a en outre repris des études pour se former dans la relation d’aide. Il a obtenu des certifications de praticien et maître-praticien en hypnose ericksonienne et étudie actuellement à l’Institut Gregory Bateson où il se forme à la thérapie brève, systémique et stratégique.

 

Outre son travail avec la chorale Faller, les projets de Pascal Dober prévoient avec le choeur Pange Lingua un programme qui revisite les œuvres emblématiques qu’il a déjà parcourues (une messe composée d’œuvres de Guillaume de Machaut, Josquin des Prés, Claude Goudimel, Lennox Berkeley, ainsi que des œuvres profanes de Paschal de L’Estocart, Johannes Brahms et Darius Milhaud).

 

Pour 2017, Pascal Dober prépare dans le cadre de sa collaboration avec Regula contra Regulam Teatro un récital à flûte seule qui le verra être à la fois musicien et acteur. Il prévoit également la création de son cycle de 15 pièces pour choeur féminin sur des textes de Gaspara Stampa, Emily Diskinson et Cécile Sauvage.

 

 

Pascal Dober 2017

 

                                                                                                                                                                                            Photo : Christian Rossel